2010

 

La chair des objets
Colette Foisy
Les Éditions du Vendredi
2012
120 pages
12 €

 

 Bon de commande

« Objets utiles ou futiles, outils agricoles obsolètes conservés en pensant qu’un jour ils pourraient servir encore : tous font actuellement le bonheur des écomusées.
Puisque ce quotidien attire des visiteurs, je me dois de vous le raconter même si cela n’a rien d’étonnant, rien d’exceptionnel, rien d’exotique.

Ici un coupe-racines rouillé, là un van en osier ; au fond de l’étable – où depuis belle lurette aucun animal n’a mis les sabots – une sarcleuse et un entonnoir à vendange. Dehors une râteleuse à foin avec ses longues dents recourbées. Dans de vieux placards un tonnelet-gourde, des sabots, une balance et un peson (appelé aussi levraut), un porte-graisse, un ensemble de toilette, des cardes, un dévidoir à laine, un fer à repasser en fonte, etc.


Toutes ces choses possèdent une histoire particulière souvent émouvante et je suis persuadée que cet inventaire ravivera dans vos mémoires des instants momentanément enfouis. »
Après « Derniers sabots en Val d’Amour » paru en 2001 et « Tu te souviens » en 2008, on retrouve là encore le monde rural des années cinquante et en deçà. Colette surfe sur la vague de la nostalgie, sur les souvenirs qu’il nous faut laisser aux générations futures et cela elle le fait très bien avec tendresse et simplicité. Dans un style vivant, sans fioritures, elle sait nous prendre par la main et nous entraîner dans son enfance, le tout ponctué de mots en patois et d’une cinquantaine de photos.

 

 

C.F.

  

LES ÉDITIONS DU VENDREDI
ISBN :
978-2-9538330-2-7
Prix : 12 €

 

Est Républicain - 28 décembre 2012

Arc et Senans

Colette Foisy raconte le monde rural d’antan

 

Colette Foisy, de face, répond aux questions concernant son ouvrage.

 

Colette Foisy a présenté son 8e ouvrage « La Chair des Objets », à la maison de la presse où elle était accueillie par Valérie et Christelle. Objets utiles ou futiles, outils agricoles obsolètes, conservés en pensant qu’un jour ils pourraient encore servir, tous sont recherchés et font le bonheur des écomusées. Ici un coupe-racines rouillé, là un van en osier qui stagne au fond d’une étable dans laquelle aucun animal n’a mis les sabots depuis des années.


Au dehors ce sont encore une râteleuse à foin avec ses longues dents recourbées ou encore une faneuse aux pattes articulées. Dans de vieux placards, des sabots, une balance et un peson, des cardes, un dévidoir à laine, un fer à repasser à braise sont prêts à conter leurs histoires. À travers toutes ces choses, Colette Foisy plonge le lecteur dans le monde rural des années 1950 et en deçà. Elle surfe sur la vague de la nostalgie et, le prenant par la main, elle l’entraîne dans son enfance ponctuée de patois et de photos.


Après « Derniers sabots en Val d’Amour », et « Tu te souviens », parus en 2001 et 2008 le tour du milieu agricole passé est-il terminé ? Pas sûr. L’auteur, correspondante pendant plus de 20 ans pour le Progrès-Les Dépêches, a dû, avec beaucoup de regrets, cesser cette activité suite à un cancer qu’elle a vaincu et dont elle a tiré en mai 2008 un autre ouvrage intitulé « Itinéraire d’un cancer apprivoisé ».


« La chair des objets », publié par les Éditions du Vendredi, est en vente au prix de 12 € à la maison de la presse et dans de nombreux magasins de la région ainsi que chez l’auteur, tél. 03.84.37.62.04.

 

 

Edition "Le Progrès" du 28 janvier 2013

 

 

 

 

 

Les Éditions du vendredi

Accueil | Mentions légales | Contact

tél : 03 84 37 81 41 - 39330 - Pagnoz

Messagerie : leseditionsduvendredi@sfr.fr